Comment soulager une douleur à l’hypochondre droit ?

Comment soulager une douleur à l’hypochondre droit ?

Il est très courant de ressentir une forte douleur au niveau de son abdomen, il faut savoir que cette douleur peut provenir de l’hypocondre droit, une zone du corps qui s’avère plutôt importante à cause du foie qu’elle renferme. Donc c’est une douleur qu’il ne faut pas négliger ni prendre à la légère, il faut plutôt consulter un médecin et débuter un traitement rigoureux pour en guérir. En attendant, découvrons dans cet article ce qu’il faut savoir quant à la douleur au niveau de l’hypocondre droit.

Qu’est-ce que l’hypocondre droit ?

L’hypocondre est la partie haute du bas du ventre, les médecins le surnomme la zone d’épigastre. L’hypocondre se divise en deux parties, la partie de gauche concerne la rate et l’estomac, et la partie de droit concerne le foie et la vésicule.

Donc l’hypocondre droit est la partie qui renferme l’un des organes vitaux du corps humain, qui est le foie, qui demeure quand même indispensable. Il est fréquent d’avoir des douleurs au niveau de cette partie du corps, c’est bien pour cela que c’est une situation banalisée, or il est important de consulter, car cela pourrait cacher d’autres maux.

Quels sont les symptômes d’un souci à l’hypocondre droit ?

La douleur au niveau de l’hypocondre droit touche bon nombre de gens, il faut savoir que ce sont des douleurs soudaines. Il vous suffit d’appuyer sur certaines zones de votre ventre pour constater l’origine exacte de la douleur.

Il se peut qu’en plus des douleurs, d’autres symptômes peuvent apparaitre, et ce sont les suivants :

  • une perte de poids soudaine ;
  • une perte d’envie de manger soudaine ;
  • un sentiment de relâchement et d’affaiblissement ;
  • de la pâleur ;
  • des problèmes au niveau des urines.

Il faut savoir que ces symptômes se manifestent bien avant l’apparition des douleurs, et ce sont les symptômes d’une hépatite chronique qui a bien pris le temps de se développer.

Quelles sont les causes qui peuvent provoquer une douleur à l’hypocondre droit ?

Pour comprendre l’origine des douleurs, il faut tout d’abord observer les symptômes. Ensuite, nous passons à deux hypothèses possibles et qui sont les suivantes :

  • les deux organes : vésicule et foie ;
  • le pancréas et la gastrite.

Comme l’hypocondre droit est responsable de la zone de la vésicule et du foie, il faut savoir qu’une douleur peut survenir lorsque le foie est atteint. Il suffit de faire un léger constat sur votre état, si vous sentez une douleur intense au niveau de l’abdomen, puis une fatigue intense et constante, des troubles digestifs, vous remarquez aussi votre peau qui devient pâle et même jaunâtre, alors c’est certainement un problème au niveau de votre foie.

Par ailleurs, la vésicule peut aussi y être pour quelque chose. Il se peut à titre d’exemple, qu’il y soit un problème de calcul biliaire. Ce dernier est assez répandu, particulièrement en Europe avec un quart de la population qui l’ont déjà eu. L’avantage est que c’est un problème qui arrive et qui s’en va seul, sans avoir besoin de prendre un traitement.

Par contre, il faut quand même rester vigilant, car cela peut être plutôt dû à une colique hépatite, qui se présente sous la forme d’une douleur aiguë qui persiste longuement, et qui peut devenir insupportable. Elle peut présenter un réel danger pour les femmes enceintes et les personnes âgées. Ensuite, il faut aussi prendre en compte l’éventualité d’un problème de gastrite. En effet, cette sensation de ballonnement et douleur intense au ventre, plus précisément au niveau de l’hypocondre droit est provoqué par une surconsommation de médicaments de type anti-inflammatoire, mais aussi une consommation excessive de boissons alcoolisées. Enfin, il est aussi important de citer une dernière cause qui est un pancréas infecté, les douleurs ressemblent beaucoup à celles d’un ulcère, donc il faudra bien explorer cette piste.

Quelles sont les solutions pour soulager une douleur à l’hypocondre droit ?

Parlons à présent des solutions que peut vous donner le médecin, qui sont les suivantes :

  • une chirurgie (le cas d’une hépatite) ;
  • un traitement médicinal ;
  • une hospitalisation ;
  • un changement de régime alimentaire.

La redaction